Recherche
Demande de catalogue »
ACCÈS RAPIDE : trouvez la formation la plus adaptée à vos besoins »
par formation
par thème
par durée

Gestion à chaud des crises liées aux activités nucléaires : les nouvelles exigences et nouveaux standards opérationnels.

Génie civil pour le nucléaire

EN BREF

L'attractivité du nucléaire fait aujourd'hui que tout incident réel peut avoir pour l'entreprise un impact direct sur la performance, jusqu'a la cessation d'activité.

Dans ce contexte, les autorités publiques, les magistrats, les collectivités, les médias et les citoyens, expriment des attentes fortes concernant l'organisation et la communication des crises à chaud de l'entreprise.

Autour de la transparence, notion vitale pour toute crise liée aux activités nucléaires, de nouveaux standards de performance s'imposent et amènent à actualiser l'organisation interne, la réactivité, la qualification des incidents, les premiers messages.

THÉMATIQUES

- Notion actuelle de crise : danger, incomodité, évènement, etc.

- Sources de crises pour l'entreprise nucléaire : radioprotection, environnement, social, etc.

- Les exigences de l'ASN : thèmes, niveau de qualification technique de l'incident.

- Process de gestion à chaud d'un incident en termes d'information.

- La gouvernance de crise : exploitation, astreinte.

- Les délais entre incident et communication : attentes des autorités, du juge, des collectivités, des préfectures, etc.

OBJECTIFS

Apporter les clefs et repères pour établir en réel un diagnostic d'ensemble de l'organisation et de la communication de crise de l'entreprise, aux standarts actuels attendus, autour de la notion de transparence.

PROGRAMME DÉTAILLÉ ET HORAIRES

Journée 1

Maîtriser les nouveaux standards et situer les enjeux de la transparence.

9h

Accueil

Tour de table et point sur la transparence en crise (entre participants)

9h30
Alain Delmestre : ASN

Vision de la transparence et des exigences à chaud de l'ASN vis à vis de l'entreprise en situation d'incident.

11h00
Maître Jean-Nicolas Clément : UGGC & Associés

Cadre juridique de la transparence s'imposant à l'entreprise.

Vision du juge : les attentes du juge vis à vis d'un accident nucléaire, la jurisprudence.

11h30
Valérie Bernet : EDF

La vision de la crise et les enjeux stratégiques de la transparence pour l'entreprise nucléaire.

Les objectifs et paramètres d'une gestion transparente d'un incident : organisation et communication à chaud.

Evaluer et actualiser son organisation et sa communication de crise à chaud.

14h
Jean-Baptiste Favatier : .

Les points de contrôle prioritaires pour actualiser son organisation : Grille de contrôle.

14h30
Jean-Baptiste Favatier : .

Atelier 1 : Détection

 - Process et remontées d'informations et de qualification de l'incident.

Atelier 2 : Décision

 - Organisation de l'astreinte et intégration de la communication.

Atelier 3 : Action

 - Cartographie des acteurs et premier message : posture, supports, traçabilité, actualisation des messages en fonction du déroulement de la crise.

17h00

Synthèse - Conseils - Lien avec le POI/PUI

Exposer par chacun, de sa feuille de route transparence pour son organisation de crise 2014 - 2015.

Conclusion

FIN DE LA session À 18h00

PRÉ-INSCRIPTION : Gestion à chaud des crises liées aux activités nucléaires : les nouvelles exigences et nouveaux standards opérationnels.